.
.

Rapport d'Activité 2017

Statistiques et commentaires

Taux d'occupation

Pour un total de 18 prises en charge entre le 1er avril et le 31 décembre 2017, nous avons 3105 jours de prise en charge cumulés. Ceci nous donne un taux d'occupation de 86,85 % pour 275 jours d'existence du service. Il est à noter que les 18 prises en charge couvrent l'ensemble des

33 jeunes suivis par le service puisqu'une seule prise en charge peut couvrir de 1 à 3 jeunes. Dans le cas d'une fratrie de 3 jeunes, nous avons donc bien une seule prise en charge, deux pour une fratrie de quatre, etc.


Population par catégories d'âge

Tous mandats confondus, 33 jeunes ont été suivis par le SAIE Autrement Dit en 2017. La catégorie d'âge la plus représentée est celle des 6-8 ans puisqu'ils représentent près d'un jeune suivi sur quatre. Les catégories 3-5 ans et 0-2 ans représentent plus ou moins un jeune sur cinq chacune. On peut voir que la majorité des jeunes suivis par le SAIE Autrement Dit ont moins de 8 ans (63,6%) tandis qu'un peu plus d'un tiers des jeunes ont plus de 9 ans (36,4%). Notons enfin qu'un seul jeune a atteint l'âge de 18 ans et est toujours suivi par notre service suite à une demande de prolongation de mesure d'aide.


Répartition selon le sexe

Ce diagramme nous permet de voir la répartition des jeunes suivis par le service selon le sexe. Ainsi, sur 33 jeunes suivis par le service entre le 01/04/2017 et le 31/12/2017, 14 sont des filles et 19 sont des garçons. Soit respectivement 43% et 57%.


Accompagnement en famille et Mise en autonomie

Enfin, le diagramme ci-dessus montre comment se divisent les missions du service. Le SAIE Autrement Dit a concentré son activité en 2017 principalement sur de l'accompagnement en famille puisque 94 % des prises en charge tombent dans cette catégorie contre 6 % de mise en autonomie. Précisons qu'ayant tardé à percevoir nos subsides au démarrage, nous avons privilégié l'accompagnement en famille avant le mois de juillet, car l'ASBL n'était pas en mesure d'avancer les frais de mise en autonomie pour les jeunes. Nous avons commencé à prendre des mises en autonomie à partir de juillet, mais le nombre de place disponible était limité et les mandats précédents (en famille) étaient en cours.

Bien qu'on ne choisisse pas le type de prise en charge, nous aimerions privilégier un plus grand équilibre entre accompagnement en famille et en autonomie.

Pour terminer, précisons que nous n'avons refusé aucune prise en charge émanant des autorités mandantes.